L’histoire des maisons closes

Les maisons de prostitution étaient d’utilité publique jusqu’en 1946, année de leur fermeture officielle par celle que l’on surnommera « la Veuve qui clôt ».

Quelles ont été les réglementations de ces établissements?
Comment étaient-ils organisés?
Qui étaient les prostituées et leurs habitués?
Que reste-t-il des maisons closes à Paris aujourd’hui?

« Fermer les maisons closes, c’est plus qu’un crime, c’est un pléonasme » Arletty


citecurieux@gmail.com

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s